Ière ENCEINTE DE LA VILLE DE BRUXELLES

La Tour Noire, la Tour du Pleban et la Tour de Villers


L’atelier a le grand plaisir d’avoir été désigné par la Ville de Bruxelles pour réaliser le relevé photogrammétrique et l’état sanitaire de vestiges de la première enceinte de la Ville de Bruxelles, à savoir la Tour Noire, la Tour du Pleban et la Tour de Villers.



 

 Schéma de localisation des trois Tours

Fond de plan: Plan de localisation des vestiges de la première enceinte repris dans le fascicule “Bruxelles, chemins de ronde _ Circuit de la première enceinte” publié par le Service Public Régional de Bruxelles, BDU Bruxelles Développement Urbain _ Ed. 3/2104

 

Des Tours

Tous les cinquante mètres, les tours permettent une protection maximale du mur. Elles ont une forme générale en fer à cheval qui fait saillie sur le mur et sont hautes de deux étages. Chaque niveau est percé de trois  meurtrières et de deux ouvertures menant au chemin de ronde. Au sommet de la tour, une terrasse est bordée d’un parapet à créneaux et merlons. À l’origine, les tours ne sont pas couvertes, mais peu à peu, des toitures viendront protéger les nouvelles affectations telles réserves et dépôts communaux.

Extrait du fascicule “Bruxelles, chemins de ronde _ Circuit de la première enceinte“. Idem.