logo
Accès client
Contacter nous pour obtenir votre accès.
Read More →

atelier moneo

Architecture & patrimoine

L’atelier Moneo est spécialisé dans la réhabilitation, la conservation et la restauration de bâtiments et de sites patrimoniaux. L’atelier trouve son origine dans la volonté de décloisonner le métier d’architecte et d’affirmer notre vision transversale du projet patrimonial. Notre objectif est d’offrir un espace et une structure propices à la collaboration entre les différentes personnes engagées dans la préservation du patrimoine en facilitant l’accès et l’échange d’informations entre les différents partenaires. Pour garantir ce modèle collaboratif, nous nous appuyons sur les technologies contemporaines (techniques de numérisation par photogrammétrie, maquettes numériques, plateforme de gestion,…) afin de développer des outils spécifiques qui permettent de traiter la quantité importante de données produites et de mettre en place des supports de communication efficaces.
Moneo, le nom de notre atelier , évoque également la philosophie qui nous guide tout au long de ce processus. Une démarche qui se nourrit d’une observation méticuleuse des faits historiques et du contexte mais dont l’objectif final est fondamentalement tourné vers l’avenir et les enjeux sociétaux contemporains. En matière de conception, nous assumons pleinement notre statut d’auteur de projet et toutes nos interventions affirment leur contemporanéité. Cette dimension de notre travail s’exprime clairement dans les stratégies et les solutions techniques que nous préconisons, qui s’inscrivent dans une démarche holistique et fondamentalement durable. Le patrimoine est, à cet égard, un merveilleux espace d’innovation et de conception raisonnée.

Benoît Lemmens

architecte associé

Benoît Lemmens est diplômé de l’Institut Supérieur d’Architecture Victor Horta. C’est au côté de l’architecte Guido Stegen qu’il découvre avec les métiers du patrimoine. 

Après quelques années passées au sein du bureau Arsis, il s’associe avec Pierre Gruloos et Alberto Solinis Carrera pour fonder sa propre agence au sein de laquelle il développe la cellule restauration du patrimoine. En parallèle, il poursuit son apprentissage des techniques de restauration en participant à différents cycles de formation et en portant une attention particulière à la question de l’approche énergétique appliquée au patrimoine architectural. 

Passionné par le patrimoine et les enjeux liés à sa conservation, il acquiert en 2012 une ferme classée datant du 16e siècle. Le projet de restauration qu’il concoit vise à confirmer que respect du patrimoine et architecture durable ne sont pas des concepts antinomiques. Afin d’appuyer cette approche du patrimoine, il participe en 2015 au Certificat Interuniversitaire en Performance Energétique et Environnementale organisé par l’Université de Liège. 

En 2018, il décide de fonder l’atelier Moneo avec José Alberto Solinis Carrera, un atelier totalement dédié à l’étude, l’analyse et la conservation du patrimoine bâti 

José alberto solinis Carrera

ARCHITECTE ASSOCIÉ

José Alberto Solinis Carrera est diplômé architecte de l’Institut Supérieur d’Architecture Victor Horta. Il entame son parcours à l’échelle de la ville en poursuivant un master à l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement du Territoire (ULB) et parallèlement, est collaborateur pour le bureau d’étude bruxellois Agora.  

Après quelques années focalisées sur les questions d’urbanisme, il rejoint l’atelier de l’architecte et enseignant Victor Lévy à Bruxelles, où il charpente son approche de la matière, de la composition, du détail d’architecture et de la rénovation.  

Engagé dans l’enseignement, il devient en 2015 professeur titulaire à l’Académie Royale des Beaux-Arts – de la Ville de Bruxelles – Ecole Supérieure des Arts. 

Passionné par les questions du bâti existant, de la matièrede l’histoire de l’art et des arts appliqués, l’approche patrimoniale concrétise une ligne de joyeuse et sereine conception. Il poursuit l’Exécutive Master en patrimoine architectural Paul Philippot Heritage à la Faculté d’Architecture LaCambre-Horta de l’ULB et fonde en 2018, avec l’architecte Benoît Lemmens, l’atelier Moneo , un atelier totalement dédié à l’étude, l’analyse et la conservation du patrimoine bâti.   

Olivia Adamski

architecte

Olivia Adamski débute sa carrière en France comme décorateur à la fin de ses études à Sète. Elle fait son apprentissage dans les ateliers de l’Opéra de Paris et parcourra différents ateliers durant une dizaine d’année. C’est à ce moment qu’elle développe sa passion pour l’artisanat et la vie datelier. 

Dans l’idée d’approfondir son apprentissage, elle entreprend une licence d’architecture à lENSAPL de Lille en 2007 qu’elle finalise par un master à la Faculté d’architecture LacambreHorta . Durant son Master, elle s’intéresse particulièrement aux projets urbainsà la préservation et la valorisation du patrimoine paysagers bruxellois 

Elle rejoint en 2012 la division Espaces Verts de Bruxelles Environnement comme chercheuse et travaille sur le développement de la zone du Canal et de Tour et Taxis. En 2015, elle intègre la division patrimoine immobilier de Bruxelles Environnement.

Elle poursuit aujourd’hui sa formation continue en participant à différentes formations dans le domaine de la restauration du patrimoine et s’est engagée dans une formation en analyse prospective à l’université de Louvain. 

Depuis 2020, elle a rejoint l’atelier Moneo, une structure au sein de laquelle les multiples facettes de son parcours sont valorisées. 

 

Carla Ionescu

Architecte

Carla Ionescu a entamé ses études d’architecture à l’Université Ion Mincu de Bucarest. Elle décide ensuite de poursuivre son cursus de master en Belgique et sort diplômée en 2017 de l’Université Catholique de Louvain.  

En 2019, après une première année de stage, sa passion pour le patrimoine et la photographie la pousse à rejoindre l’équipe de l’atelier Moneo.  

Son intérêt et ses connaissances pour l’approche environnementale de la construction, sujet de son mémoire de fin d’étude, sont valorisés au sein de l’atelier. Elle est aujourd’hui en charge du volet circulaire des dossiers de l’atelier Moneo. En 2019 elle est nommée conseillère PEB pour la région de Bruxelles.